Religion en Espagne

go to top

Religion en Espagne

Traditions religieuses en Espagne

Edyta Pukocz

La religion est un élément incontournable du patrimoine espagnol. En effet, il serait impossible de parler de l´histoire, de la culture ou de l´art espagnol sans mentionner l´influence de plusieurs religions, mais surtout de la religion catholique.

L´hostilité entre la religion musulmane et catholique a été la source d´un conflit entre le royaume d´Andalousie et les Rois Catholiques qui a mené finalement aux guerres religieuses connues sous le nom de la Reconquête. Ensuite, sous prétexte d´évangélisation du peuple autochtone, des milliers de missionnaires colonisateurs sont partis en Amérique du Sud. Tous ces événements ont laissé des traces dans l´art espagnol. En effet, c´est grâce à cette diversité et aux changements religieux qu´aujourd´hui nous pouvons admirer d´une part l´architecture mauresque en Andalousie ainsi que les églises construites dans le style mudéjar et mozarabe (où vous pouvez remarquer l´influence de l´architecture arabe et chrétienne) et d´autre part les cathédrales somptueuses et époustouflantes comme la cathédral de Saint-Jacques de Compostelle, celle de Burgos ou de Salamanque, ou la Sagrada Familia, la célèbre cathédrale de Barcelone.

Même dans la langue espagnole vous trouverez la présence divine. Avez- vous remarqué le nombre de mots ou d´expressions comprenant des motifs religieux? En voici quelques-unes: Como Dios manda (littéralement «comme Dieu a dit» signifie: comme il faut, d´une manière correcte), A quien madruga, Dios le ayuda (littéralement «Dieu aide ceux qui se lèvent tôt» équivalent du dicton français: l´avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt), Quedarse para vestir santos (littéralement «se dédier à habiller les saints» signifie: devenir une vieille fille), Ha pasado un ángel ( l´équivalent espagnol de l´expression française «un ange passe»), Estar hecho un Cristo (littéralement «paraître Jésus-Christ», cette expression est utilisée pour décrire une personne dont l´aspect physique fait penser à la souffrance et à la misère) et enfin saviez- vous que quand les Espagnols veulent dire «à tes souhaits», ils disent tout simplement Jesús?

Cependant, l´omniprésence de la religion en Espagne a aussi son côté obscur. Il suffit de rappeler la légende noire du Tribunal d´Inquisition ou quelques siècles plus tard, la coopération de l´Eglise Catholique avec le régime du général Francisco Franco qui imposait aux Espagnols le système de valeurs basé sur trois adjectifs significatifs «Dieu, Patrie et Famille». C´est ainsi que la religion est devenue l´un des instruments de la propagande politique.

Avec la fin du régime franquiste, le pouvoir de l´Eglise en Espagne a pratiquement disparu et le nombre de personnes qui se déclarent croyantes est de plus en plus réduit. Cependant, les traditions religieuses qui depuis des siècles font partie de la culture espagnole, malgré les transformations sociales et mentales, restent et resteront bel et bien ancrées dans le paysage culturel de l´Espagne.

Le parfait exemple est celui de la célébration de la Semaine Sainte en Espagne, qui est la plus spectaculaire d´Europe. En effet, la dernière semaine du carême en Espagne est solennelle et émouvante. Des milliers de touristes du monde entier viennent surtout en Andalousie (la Semana Santa à Seville compte parmi les plus fascinantes) pour admirer les cortèges des croyants vêtus de noir et portant sur leurs bras les figures de Jésus-Christ et de la Sainte Vierge.

Pour mieux comprendre la spécificité de cette commémoration religieuse, avant de vous rendre en Espagne, nous vous conseillons de consulter notre mini glossaire des termes clés concernant la Semaine Sainte espagnole:

Cofradías: groupes des laïcs qui pendant tout l´année soulignent leur foi et leur attachement aux idéaux religieux par des actes de bienfaisance et qui pendant la Semaine Sainte participent aux processions avec des figures de Jésus-Christ et de la Sainte Vierge.

Hermandades: synonyme des cofradías. Le mot hermandad signifie fraternité.

Hermano Mayor (Grand Maître): responsable de chaque hermandad .

Consejo General de Hermandades y Cofradías (Conseil Général des Hermandades et Cofradías) : fédération qui regroupes les associations des fidèles laïcs. Les dirigeants du Conseil sont choisis par les Grands Maîtres.

Pasos: figures des saints portées sur les brancards pendant les cortèges de la Semaine Sainte.

Costaler membre de la cofradía portant sur ses épaules les brancards avec les pasos.

  • Back

Derniers articles étudiants