Jeunesse en Espagne

go to top

Jeunesse en Espagne

Les Espagnols

Sonia Balamissa

Si l’on schématise, il existe 2 sortes de jeunesse en Espagne. Les espagnols natifs, et les étudiants étrangers en Espagne. Le but n’est pas de faire un amalgame ou de jouer sur les stéréotypes. Nous allons juste découvrir 2 visions différentes de l’Espagne.

Du Point de Vue des Espagnols Natifs

Toutes les villes ne sont pas des villes étudiantes comme Salamanque, Madrid ou Barcelone. Pour autant, tous ces jeunes étudiants sont confrontés aux mêmes difficultés : l’emploi et la précarité.

Depuis toujours la jeunesse espagnole a été motrice de changement: Avec la Movida Madrileña par exemple. Ce mouvement est né dans les années 1980 à la mort de Francisco Franco, afin de rompre de manière définitive avec la dictature et commencer le chemin vers la démocratie.

Maintenant, après avoir combattu aux côtés des Indignados, un nouveau mouvement est mis en marche : No nos vamos, nos echan (Nous ne partons pas, ils nous mettent dehors). Ce mouvement désigne le fait que les jeunes diplômés n’ont pas de possibilités de carrière en Espagne. Il est même difficile pour eux de trouver un emploi sous-qualifié par rapport à leur niveau d’étude. Pour cette raison, le gouvernement leur a conseillé de partir. Pour avoir parlé avec plusieurs natifs, il est vrai que la plupart d’entre eux ne souhaitent pas rester en Espagne. Ils comptent dés que possible partir en Angleterre, en Allemagne, et même en France, afin d’y chercher un avenir meilleur, ou du moins plus prometteur que celui que leur prédisent les médias et la conjoncture actuelle. Pour autant, ils estiment insupportable de se faire mettre à la porte de leur propre pays.

Les études sont elles-mêmes compromises en raison des frais de scolarité : Comptez entre 535 et 1280€ pour une inscription en licence !

Si on résume, la plupart pour ne pas dire tous les natifs espagnols questionnés veulent rester en Espagne pour le rythme de vie, le climat, et car c’est leur pays. Cependant, ils savent aussi que ce n’est pas ici qu’ils bâtiront leur carrière professionnelle rêvée. Pour cette raison, beaucoup prévoient de partir travailler à l’étranger, puis revenir couler des jours heureux en Espagne.

L’Espagne, une Terre Rêvée pour les Étrangers

Soyons honnêtes, si l’Espagne vit beaucoup du tourisme en ce moment, ce n’est pas uniquement dû à son climat avantageux. Les prix attractifs sont aussi une bonne raison de passer des vacances à moindre coût.
Pour ce qui est des étudiants, le coût de la vie étant moins élevé en Espagne, qu’en France, en Belgique, Angleterre, Allemagne et j’en passe, il est totalement possible d’être étudiant et de ne pas se priver : Il est possible de manger, de s’habiller et de sortir en ne dépensant que très peu finalement.

Oserons-nous dire que la crise en Espagne est bénéfique aux étrangers ?

De plus, l’espagnol étant la deuxième langue la plus parlée au monde, après le chinois et avant l’anglais, il est certain qu’en plus d’un cadre de vie enviable, il est très profitable d’étudier en Espagne.

  • Back

Derniers articles étudiants