La ville de Grenade

go to top

La ville de Grenade

  • La ville de Grenade

Grenade, ville chaleureuse en Andalousie

  • La cathédrale à GrenadeLa cathédrale

Grenade se trouve dans la fameuse région de l’Andalousie, à l’est de Séville et au sud de Cordoue. La ville se trouve tout juste aux pieds des montagnes de la Sierra Nevada et à proximité de la mer : une position stratégique pour ceux qui n’arrivent pas à choisir entre un séjour à la mer ou à la montagne ! De plus, la région de l’Andalousie bénéficie d’une diversité climatique intéressante : la zone côtière et son climat chaud, la plaine de Genil et les régions montagneuses et leur climat froid (le Mulhacén est le pic le plus haut d’Espagne, s’élevant à 3 481 mètres d’altitude). La ville de Grenade fut une des villes qui conserva le plus des monuments architecturaux mauresques et chrétiens. De  fait elle fut la dernière capitale de la dynastie musulmane en Espagne ce qui lui a permis de jouir encore aujourd’hui d’un patrimoine impressionnant.

Grenade a réussis à épouser les pentes des collines qui l’entourent. Sur celles-ci on peut trouver les plus vieux quartiers de l’Albaicin et de l’Alhambra, qui offre un labyrinthe de ruelles pentues. Ces pentes permettent de profiter d’une belle vue sur la partie plus moderne de la ville qui s’est construite en plaine. Les rues les plus animées se concentrent autour de la cathédrale, avec les avenues Gran Vía et la Calle de los Reyes Católicos.

La ville de Grenade se situait à ces débuts uniquement sur la colline de l’Alhambra et fut à cette époque une simple ville wisigothe. L’arrivée des musulmans en terre ibérique a changé la construction de la ville : ces derniers ont commencé à construire des murs et les bases d’une ville qui se transformera et se développera. Après la chute du Califat de Cordoue au IXème siècle et avec l’arrivée au pouvoir de Mohammed Ben Nasar, Grenade va connaître son âge d’or. En 1238, ce dernier fonda la dynastie Nasride et étendit son royaume jusqu’à Gibraltar. L’Alhambra se dota alors d’un palais somptueux qu’on peut visiter encore aujourd’hui.  Après avoir été gouverné par 23 rois de cette même dynastie, les Rois Catholiques reprirent Grenade en 1492. La présence des musulmans pendant 3 siècle a laissé à Grenade un héritage architectural aujourd’hui Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Festivités

  • L'Alhambra de GrenadeL'Alhambra
  • Paseo de los Tristes, GrenadePaseo de los Tristes

L’occasion ne manque pas de faire la fête à Grenade :

Le 2 janvier, la ville fête la date de la reprise de Grenade par les Rois Catholiques.

Le 1er février, c’est la fête de San Cecilio, le saint patron de la ville. Un défilé est mis en place pour monter jusqu’au Mont Sacromonte.

En avril, la Semaine Sainte est l’attraction touristique la plus connue. Les processions religieuses envahissent la ville le temps d’une semaine.

Le 3 mai, le Día de la Cruz remplit les rues de Grenade d’une foule joyeuse.

En juin, le marché annuel du Corpus Christi dure une semaine entière.